Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2013

Heimweh

L'exil. L'exil qui me pèse en vieillissant. Je n'ai pas mille ans mais il semblerait que les années se chargent en langueurs et longueurs lorsque quelque chose manque. Ma jeunesse? Les cîmes? La vie singulière de montagnarde? De Heidi au royaume du fric et de la poudre blanche? Je ne sais mais ça manque. Je fus, là-bas, une autre. J'ai du fuir. Et lorsque l'on fuit, l'ailleurs est toujours meilleur. Courir, courir, courir..toujours poursuivie par cette ombre qui tantôt se fait menaçante tantôt caresse. L'ombre du passé. Les racines qui enveloppent et qui font trébucher. Heimat. J'ai perdu la terre maternelle. A jamais. L'exil, une anomalie salvatrice. Je n'y retournerai plus. C'est mort! Vive aujourd'hui et vive le laisser-aller vers la nostalgie. Je suis née quelque part.